Tutu

par les Chicos Mambo et Philippe Lafeuille

 

1.png

A l’occasion des 20 ans des Chicos Mambo, Philippe Lafeuille (directeur artistique et chorégraphe de la compagnie) a imaginé TUTU, un spectacle original et drôle, présenté pour la première fois à Paris en 2014, sur la scène du théâtre de Bobino. Son succès lui vaut une prolongation jusqu’en mai 2015. Habituée du Festival Off d’Avignon, la compagnie y revient pour la 50ème édition en juillet 2015. Le spectacle y décrochera le prix du public dans la catégorie « danse ».

Six danseurs nous entraînent dans un maelstrom visuel effréné et plein d’humour. En 20 tableaux, ils revisitent les icônes du ballet, de la danse contemporaine, de salon, sportive et rythmique, académique ou acrobatique. C’est une ode à la danse, où la dérision côtoie l’exigence. L’occasion pour les néophytes de découvrir ses grands thèmes incontournables et, pour les plus avisés, de les redécouvrir sous un jour nouveau, mais jamais dénaturés.

La troupe est connue pour son autodérision, mais elle est aussi appréciée pour sa technique. Chaque tableau est une surprise haute en couleur, où la compagnie nous transporte dans son univers fantasque et théâtral. Les six interprètes hommes, tels des caméléons, endossent tous les rôles – plus de 40 personnages – nous font rire, nous étonnent et nous impressionnent.

2

A propos de Philippe Lafeuille

Philippe Lafeuille est danseur, chorégraphe et metteur en scène. Après avoir découvert la danse avec un spectacle de Maurice Béjart, il décide de poursuivre un cursus à l’Académie Solange Golovine et danse très vite pour divers chorégraphes, tels que Joseph Russillo ou plus tard Peter Goss, dont il interprète les pièces principales. Durant sa carrière, Philippe Lafeuille danse aussi avec Madonna ou même Rudolf Noureev. Artiste pluridisciplinaire et polymorphe, chacune de ses créations est un terrain de jeux où se mêlent tous les genres : danse, théâtre, humour, arts plastiques … tout est possible !

Il entame sa carrière de chorégraphe en fondant CHICOS MAMBO dont il a été l’interprète principal. Avec cette première compagnie, il réalise ce qu’il aime le plus, faire de la danse une comédie. « Il y a toujours une exigence technique. Je ne veux pas ridiculiser la danse. Faire rire est un moyen de proximité avec le public et d’atteindre un public qui n’irait peut être pas voir de la danse« , explique le chorégraphe au micro de France 2.

Philippe Lafeuille aime s’entourer de nombreux artistes lors de ses créations, autant pour les lumières, le son que l’univers visuel (décor, costumes). Entre autres, il collabore depuis plusieurs années avec l’illuminatrice Dominique Mabileau, ou l’artiste plasticienne Corinne Petitpierre qui participent à la création de Tutu.

Il est régulièrement sollicité en tant que chorégraphe pour d’autres projets. En 2011, il crée le solo On t’appelle Vénus, pour Chantal Loïal ainsi que le duo Boadicea pour deux interprètes du Junior Ballet du CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).

Toujours en 2011, il chorégraphie également le ballet La Belle Au Bois Dormant avec la collaboration de Corinne et Gilles Benizio (alias Shirley et Dino) et le Philarmonique de Bruxelles, sous la direction d’Hervé Niquet. Il retrouve le trio à l’Opéra de Versailles en 2015 à l’occasion de leur nouvelle production de l’opéra Don Quichotte chez la duchesse De Joseph Bodin De Boismortier, pour lequel il réalise la chorégraphie.

En 2012, il collabore comme chorégraphe avec la Cie du Théâtre du Cristal et ses comédiens en situation de handicap pour la création de Lointain Intérieur.

Artiste généreux, l’action culturelle tient une place importante dans sa carrière. Dans une volonté d’accès au répertoire et à la culture chorégraphique, il est artiste associé à la Scène Nationale de Cergy-Pontoise sur des projets tels que des ateliers danse en milieu scolaire, des associations de danse amateurs, etc.

 

3

Vidéos

https://www.youtube.com/watch?v=hHCt6ix8mnw

https://www.youtube.com/watch?v=CtqQcASOqT0